Community

Algoma-Manitoulin is a provincial electoral district in Ontario, Canada, that has been represented in the Legislative Assembly of Ontario since 1934. This northern Ontario riding spreads the smallest population in a provincial riding over the third largest land area.

It stretches from Manitoulin Island in the south to north of Manitouwadge and Hornepayne, and from Lake Superior in west to the Nickel Belt and Sudbury ridings in east. It also includes the outer fringes of Sault Ste. Marie, as well as vast tracts in which timber and mining are the main industries.

The riding’s economic base is rooted in manufacturing, pulp and paper, and mining, including uranium. Elliot Lake, the uranium centre, is the largest single urban centre.

There are several native reserves in the riding and the Anishnawbek population is the third highest in the province, according to the 1996 census.

The riding was created prior to the 1999 general election through the amalgamation of the former ridings of Algoma and Algoma-Manitoulin, plus parts of the Nickel Belt and Lake Nipigon ridings.

Communauté

Algoma-Manitoulin est une circonscription électorale provinciale de l’Ontario, Canada, représentée au sein de l’Assemblée législative de l’Ontario depuis 1934.

 

Ce comté du Nord de l’Ontario regroupe la population la moins nombreuse de tous les comtés provinciaux, étalée sur un territoire qui est en troisième place en termes de superficie.


Notre comté s’étend depuis l’île Manitoulin au sud jusqu’au nord de Manitouwadge et Hornepayne, et du lac Supérieur à l’ouest jusqu’à Nickel Belt et aux comtés de Sudbury à l’est. Il comprend également les zones périphériques de Sault-Sainte-Marie, ainsi que de vastes étendues où la foresterie et les mines constituent les industries principales. La base économique du comté a ses racines dans l’industrie manufacturière, la pâte à papier et le papier, et l’industrie minière, y compris l’extraction de l’uranium. Elliot Lake, centre de l’uranium, est le plus grand centre urbain de notre comté.


Notre comté comporte plusieurs réserves autochtones, totalisant une population autochtone qui est la troisième de la province en termes d’effectifs, selon le recensement de 1996.


Notre comté a été créé avant les élections générales de 1999 par la fusion des anciens comtés d’Algoma et d’Algoma-Manitoulin, auxquels d’ajoutèrent des secteurs des comtés de Nickel Belt et de Lake Nipigon.​