Les coupures de 3,2$ milliards vont frapper les familles d’Algoma-Manitoulin

November 16, 2018

Elliot Lake— Lors de la revue financière automnale, Doug Ford et ses Conservateurs ont décidé de couper 3,2$ milliards du budget.  Cela inclut une coupure de 305$ millions du budget opérationnel du ministère des Transports. 

 

« Les gens du nord sont déjà touchés par la mauvaise maintenance des routes, hiver comme été.  Nous n’avons pas les moyens de subir de nouvelles coupes, alors que nos grandes routes sont fermées durant plusieurs jours à la suite d’inondations  ou de tempêtes de neige, » a dit Michael Mantha, député néo-démocrate d’Algoma-Manitoulin. « Les résidents du nord de l’Ontario dépendent des routes pour se rendre à leurs rendez-vous médicaux, à l’école ou au travail, et ils ne devraient jamais avoir à craindre pour leur sécurité.»

  

Ford a déjà annoncé que son gouvernement allait abolir les bureaux de l’Intervenant en faveur des enfants de l’Ontario, de la Commissaire à l’environnement et du Commissaire aux services en français.

 

« Ce sont des jours sombres pour l’Ontario.  Lorsque le gouvernement réduit la contrôle sur lui-même, rien de bon ne peut en sortir » indique Mantha.  «  Nous avons besoin des officiers indépendants de la législature pour surveiller le gouvernement.  Les Conservateurs démontrent qu’ils ont très peu d’intérêt pour les jeunes, les Francophones et pour l’environnement. »

 

Il y a très peu d’options pour les enfants et les jeunes d’Algoma-Manitoulin qui cherchent à accéder à de l’aide puisque nos services et ressources sont moindres que ceux des centres urbains.  Si un enfant tombe dans l’itinérance, il n’y aurait pas assez de places ou de financement pour lui dans les refuges à travers la circonscription, tout particulièrement s’ils ne sont pas avec un adulte.  Nous ne pouvons pas non plus oublier que puisque les jeunes autochtones sont surreprésentés dans le système de la protection de l’enfance, la perte de l’Intervenant en faveur des enfants de l’Ontario va rendre de plus en plus difficile pour ces jeunes de naviguer les problèmes systémiques.  

 

« Il est troublant de voir les Conservateurs de Ford s’attaquer à toutes les protections environnementales que nous avons en Ontario, particulièrement après les feux de forêts très importants de l’été dernier ou les inondations rapides de cet automne.  L’Ontario ne sera pas protégée des changements climatiques, mais les Conservateurs de Ford refusent d’agir comme des leaders.

 

« Le gouvernement Ford annule aussi la nouvelle université francophone.  Algoma-Manitoulin est un comté fortement bilingue, mais pourtant les gens qui souhaitent faire des études supérieures, doivent  non seulement quitter le comté pour leur éducation, mais continueront à se voir refuser l’opportunité d’étudier dans leur langue maternelle au niveau universitaire. »

 

« En tant que Franco-Ontarien, représentant plusieurs communautés francophones à travers Algoma-Manitoulin, je suis très fâché de voir ce gouvernement revenir en arrière après des décennies de progrès que notre communauté a faite pour préserver notre langue et avoir accès à des services en français. »

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload