L’éducation des étudiants en milieu rural ne devrait pas être sacrifiée dans le cadre des coupes bud

QUEEN’S PARK - Le député Michael Mantha (Algoma-Manitoulin), porte-parole du NPD pour le développement du Nord et des mines, a exigé que le gouvernement cesse d’exacerber les systèmes scolaires déjà sous-financés dans les régions rurales et du nord de l’Ontario.


Mantha a souligné les années de négligence du gouvernement libéral en matière d'éducation et que la pression supplémentaire des compressions budgétaires des conservateurs a aggravé la situation de milliers d'Ontariennes et d'Ontariens.


« Les néo-démocrates se battent pour ce qui compte - de bonnes écoles pour nos enfants et un solide système d'éducation publique, peu importe où vous vivez dans cette province », a déclaré Mantha lundi pendant la période des questions à l'Assemblée législative.


Mantha a souligné le rassemblement massif organisé vendredi devant le bâtiment de l'Assemblée législative par des dizaines de milliers de parents, d'élèves et d'enseignants pour protester contre les coupes drastiques en éducation du gouvernement Ford.


Après avoir souligné que de nombreuses écoles à travers Algoma-Manitoulin ont été fermées après des années de gouvernance libérale, Mantha a déclaré que « les élèves sont transportés par autobus sur de longues distances pour se rendre à l'école et en revenir, les empêchant de se joindre aux activités parascolaires et d'obtenir une expérience scolaire complète. »


Mantha a conclu en demandant au ministre de l'Éducation si le gouvernement reconnaîtra les difficultés de tous les Ontariens, peu importe l'endroit où ils vivent, et si ce gouvernement écoutera enfin les familles et les administrateurs scolaires qui ont demandé la fin des compressions.